Quelques explications

0 appréciations
Hors-ligne
J'ai trouvé ça en surfant et je trouve que c'est vraiment interessant, j'aimerais vous en faire part:
[lien]
Sick to death...

0 appréciations
Hors-ligne
Youpi, ça marche ^^
Sick to death...

0 appréciations
Hors-ligne
une fois j'étais complètement désespérée, devant mon copain pas loin de sa mere et de lamienne, je me suis rappées les mains au sang sur le crépi de la façade dela maison ... aujourdh'ui encore presque un an après j'ai encore sur le dos de mes deux mains la marque de ces moments obscurs ...

par contre la scarification, tout ca me tourmente , je ne pourais pas je pense ... j'en suis sure même ... en tout cas courage a toutes les filles qui s'infligent cela ... bisous les chéries

0 appréciations
Hors-ligne
interessant
- - -> MY BLOG^^ :flech: [lien]


Mon corps est un jardin, et ma volonté est mon jardinier.

0 appréciations
Hors-ligne
Les mutilations ne sont pas forcement lié aux adolescents, dans mon cas, la douleur que je m'inflige permet de moins ressentir la douleur intérieur, je ne me considère pas comme malade mentale et aucun médecin ne connaît mon problème et tous semblent me trouver normale a priori. Je ne peux que vous comparez ce phénomène a mettre des chaussures trop petites lorsque vous devez vous rendre à un examen ou un endroit qui vous effraye, croyez-moi, vous ne ressentez plus que la douleur de vos chaussures trop petites... Je dirai que c'est sans doute une déviation de la douleur initiale, je ne sais pas si je me fais comprendre en fait voilà pour moi

0 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir...ou bonne nuit

la douleur que je m'inflige permet de moins ressentir la douleur intérieur (e)...en option???le e ?

la douleur...PHYSIQUE que je m'inflige permet de moins ressentir la douleur intéireurE = MORALE.

Comparer ce qu'on s'inflige à mettre des godasses trop petites (j'aurais sans doute préférer)....chacun ou chacune fait comme il veut, moi c'était plus avec les ciseaux , quant aux médecins, ils n'ont pas trouvé très normal les "jolies cicatrices" que je m'étais infligées sur les poignets et bras .

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 318 autres membres