Les femmes fument= auto mutilation

Fumer pour maigrir n est pas un secret honteux, mais une reealite malheureusement

La revue Châtelaine du juin 1999 page 68: 
Les femmes fument pour ne pas grossir 

Sujet: Il paraît que la minceur ou le fait de maigrir est bon pour la santé

On peut y lire:

Des jeunes commencent à fumer pour rester minces. Des fumeuses refusent d'arrêter par crainte d'engraisser. Dans la tête de bien des femmes, cigarette égale minceur.

Nathalie Petrowski, journaliste à La Presse, écrivait l'an dernier dans une de ses chroniques que si elle s'était remise à fumer après quelques mois, c'est qu'elle avait trop engraissé à son goût. «Peut-être que je me cherchais une excuse, dit-elle. Mais quand tu luttes et que ta seule récompense pour avoir cessé de fumer, c'est kilos en plus, eh bien, tu lâches.

...en 1996 par Santé Canada indique que 80% des ex-fumeurs prennent en moyenne 2,3 kilos durant la période allant d'un mois à six ans suivant l'abandon de la cigarette. Moins de 4% des ex-fumeurs prennent plus de neuf kilos.

...Dans le Journal of Consulting and clinical Psychology atteste que fumer n'est pas un outil minceur à long terme. Une étude effectuée auprès de 4000 personnes aux États-Unies montre en effet que les augmentations de poids moyennes sur une période de sept ans sont semblables chez les fumeurs et les non-fumeurs, En outre, souligne la diététiste Louise Lambert-Lagacé, les études révèlent qu'à la ménopause, les fumeuses prennent en général plus de poids que les non-fumeuses et réagissent moins bien à l'hormonothérapie.

...des milliers et des milliers d'adolescentes, influencées par des images d'actrices et de mannequins squelettiques (qui fument d'ailleurs pratiquement toutes dans la vraie vie), commencent à fumer pour contrôler leur poids, voire pour maigrir.

Une recherche menée auprès de 3 000 jeune filles canadiennes et britaniques, et dont faisait état le British Medical Journal en août dernier, montre que les jeunes fumeuses sont deux fois plus préoccupées par leur apparence physique que les non-fumeuses et deux fois plus enclines à se faire vomir après avoir mangé. Une jeune fumeuse sur quatre se sert carrément de la cigarette pour remplacer les repas. La recherche établit aussi que la peur de manger davantage et, par conséquent, d'engraisser, empêche bon nombre d'entre elles d'arrêter de fumer.

Dans l'International Journal of Eating Disorders de décembre dernier, - c'est chez les boulimiques qu'on trouve le plus de jeunes fumeuses.

..le taux de tabagisme chez les filles - est passé entre 1991 3t 1994 de 23% à 39%. - 43% des jeunes Québecoises fumaient régulièrement ou à l'occasion, contre 33% des garçons.

Louise Vandelac, sociologue spécialisée dans les questions de santé des femmes, estime qu'il y a encore beaucoup à faire pour sensibiliser les jeunes filles aux dangers du tabac et d'une minceur exagérée. Les deux nuisent à leur santé, dit-elle.

...l'utilisation de la cigarette comme outil de contrôle du poids est souvent un sujet tabou chez les femmes de 30 à 40 ans qui veulent maigrir.

Françoise Rivard une fumeuse de 45 ans qui a arrêté deux fois et qui a pris respectivement 9 et 18 kilos, abonde dans le même sens. « On a honte d'en parler parce que entre quelques kilos de plus et la santé, on devrait toutes, évidemment, choisir la santé. Mais ça ne marche pas comme ça. Pour la femme qui fume, engraisser est une préoccupation très importante.

Femmes et fumée
Selon des études scientifiques recensées par Santé Canada:

  • Les femmes craignent plus que les hommes de prendre du poids en arrêtant de fumer.
  • Les Québécoises ont un des plus hauts de tabagisme au monde. Au Canada, ce sont elles qui fument le plus.
  • Les fumeurs sont plus nombreux que les non-fumeurs à penser que la cigarette est un régulateur de poids. Ceux qui sont le plus de cet avis: les adolescentes de 16 ans!

Mon commentaire:

Ce que nous pouvons conclure de cette texte, c'est que plus une femme est obsédée par la minceur, plus elle a des chances de fumer de la cigarette. La question que je me pose est la suivante: comment-il en coûte à la société en frais d'hospitalisation, de médicaments et d'arrêt de productivité pour les femmes qui se sont détruit la santé en affaiblissant leur organisme avec des diètes à répétition et en fumant de la cigarette ?

Les gens qui associent l'apparition de maladies à l'embonpoint ne considèrent jamais l'aspect de l'obsession de la minceur. Les diètes à répétitions est reconnu comme faisant engraisser les personnes plus qu'à la normale. Donc, il faudrait faire une études statistiques pour comparer deux groupes de personnes qui ont de l'embonpoint: celles qui ont suivie plusieurs régimes dans leur vie et celles qui en ont non pas suivit. Tout en considérant, si elles étaient fumeuses ou pas.

Un autre élément à considérer, c'est la dépression chez les femmes. Il paraît, qu'elles en souffrent beaucoup plus que les hommes. Quelles en est les raisons ? Je crois qu'il faut voir l'obsession de la minceur comme une cause de la dépression nerveuse.

En gros, en dépression, la personne n'est plus capable de supporter la pression qu'elle s'est elle-même imposer ou qu'une situation particulièrement stressante lui a mit comme pression. Dans sa recherche de la minceur à tout prix, la femme se met de la pression pour perdre du poids et pour maintenir le poids perdue.

En étant en continuellement en restriction alimentaire, elle affaiblit sont organisme. Celui-ci peut ainsi moins supporter la pression. Conséquemment, quand on rajoute la pression causer pas son obsession de la minceur aux pressions provenant de son travail, de ses relations interpersonnelles, de l'éducation de ses enfants et des exigences de la vie adulte en général, la femme est plus susceptible ou plus vulnérable à faire des dépressions nerveuse ou à faire des périodes de dépression passagère (gros down).

La nicotine fait partie des drogues qui stimulent le système nerveux, comme les amphétamines, la cocaïne et la caféine. C'est ce qui explique son effet anorexigène. La nicotine stimule la libération de sérotonine par les synapses C'est ce qui simule la sensation de satiété. De plus la nicotine a un effet analgésique, elle réduit la sensation de souffrance associée à la faim.

En réalité, la nicotine ne fait pas maigrir un personne qui ne veut pas maigrir. Elle peut seulement aider celle qui désir perdre du poids. De part ces deux effets sur le système nerveux, elle adoucit la souffrance que comporte toujours un régime amaigrissant. La femme sur la diète et la nicotine ressent moins la faim. Il lui est plus facile de passer des repas. Le plaisir de la nicotine remplace le plaisir qui provient de manger. Finalement, elle fait baisser l'anxiété du au manque de nourriture.

Comment pouvons nous expliquer la prise de poids (limitée) chez une personne qui arrête de fumer ? Elle s'explique par un changement du métabolisme de base. La fumée de cigarette fait augmenter le métabolisme de base en réduisant la quantité d'oxygène circulant dans le sang. En effet, le CO2 de celle-ci est plus perméable aux globules rouges que l'oxygène. En d'autres mots, il prend la place des molécules d'oxygène.

En ayant moins d'oxygène dans le sang le rythme cardiaque doit augmenter pour compenser, afin de répondre à la demande d'oxygène de l'organisme. Une fois que la personne arrête de fumer, il y a baisse du métabolisme de base parce le coeur a moins besoin de travailler pour fournir à la demande d'oxygène.

Dans la dépression, la nicotine a un effet anti-dépresseur. On voit ici toute la complexité du mélange obsession de la minceur, dépression nerveuse et cigarette.

Le fait que les femmes tendent à préférer continuer de fumer au détriment de leur santé, que de se voir engraisser, nous laisse comprendre que l'obsession de la minceur nuis grandement à la santé des femmes. On devrait déclarer celle-ci, comme étant une maladie mentale. On appel cela de l'auto-mutilation. Une maladie mentale provoquer par les pressions sociales pour soumettre les femmes à la norme de la minceur.



01/03/2009
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 318 autres membres